Travaux sur le canal : mardi 25 novembre 2014
Le beau canal tranquille est rudement bousculé en ce moment !
En chômage (c'est le terme consacré pour l'arrêt de la navigation, chaque hiver, sur certaines voies d'eau du pays)  du 11 novembre au 15 mars,
 le canal de Roanne à Digoin se refait 
plus qu'une beauté dans le secteur de la Belle Marinière,
là où ce pauvre canal fuyait à en essoufler la Loire pour garder son niveau d'eau...

VNF a choisi un terme nouveau pour cet entretien :  "l'ameliroration de l'étanchéité des canaux" C'est  mignon, non ?

 

Des trous un peu partout, comme celui-ci, en plein milieu du plafond - c'est le terme, issu de plat-fond - et sur les côtés,
des "renards" souvent creusés par les ragondins. Toujours est-il qu'en contrebas de la route qui longe le canal vers Briennon,
 les joncs et autres plantes avides d'eau étaient à leur aise...

Le cuvelage va être refait sur plusieurs centaines de mètres,  après bien sûr nettoyage et mise à nu du béton original...
En premier, l'entreprise a tout simplement comblé de canal en amont des travaux, pour pouvoir assécher la zone de travail.


 
La vue de droite montre l'état de la bordure franchissant le dessous d'un pont...
 Un plan incliné empierré a été établi pour permettre la descente des camions dans le fond du canal.



Même chose en  aval.
Et dès assèchement, la noria des camions a commencé...


 
On voit très nettement l'épaisseur importante de vase accumulée, phénomène géologique classique de sédimentation des quantités considérables de feuilles et autres végétaux
 qui depuis un siècle tombent dans l'eau...

Un peu de chaleur, un peu de pression, et dans quelques dizaines de millions d'années, ce serait de la houille !


   
A gauche, la partie aval déjà curée de sa vase. A droite, l'amont. La différence saute aux yeux !
Voilà un secteur qui sera comme neuf, et bien sûr, j' espère que bientôt le même curage sera fait à Melay dont le bassin est tellement envasé,
 qu'il me serait impossible, avec mes 1,40 m de tirant d'eau, d'y faire demi-tour...



Le bassin de Melay
Retour à la page d'accueil du site